Etude sur les Centres Commerciaux de la Métropole de Nice

Symboles de l’effervescence citadine et des expériences de shopping inégalées, les centres commerciaux et grands magasins de Nice et de sa banlieue proche sont aujourd’hui au cœur d’un enjeu majeur en matière d’urbanisme et de comportement de consommation. Situés à divers endroits de la métropole Nice Côte d’Azur, ces havres de commerce offrent une diversité exceptionnelle de produits, d’expériences et d’opportunités de loisirs, tout en attirant des visiteurs venus de tous horizons.

Les centres commerciaux à Nice occupent une place cruciale à l’intersection de plusieurs domaines majeurs. Du point de vue de l’urbanisme, ils jouent un rôle essentiel dans la configuration et l’aménagement du territoire, influençant l’expérience citadine. Sur le plan commercial, ils sont des moteurs économiques de la région, créant des emplois et stimulant l’activité commerciale. Du côté du tourisme, ces espaces attirent des visiteurs locaux et internationaux, contribuant à l’attractivité de Nice. Enfin, en ce qui concerne la sécurité, une gestion efficace de ces centres revêt une importance cruciale pour garantir la sûreté des visiteurs et la prévention des incidents.

CitiProfile se penche aujourd’hui sur ces lieux de commerce emblématiques, explorant de près la fréquentation de ces centres commerciaux et grands magasins à Nice et ses environs. Quels sont les plus fréquentés ? D’où viennent les visiteurs qui les animent ? Comment varie l’affluence tout au long de la journée ? Les réponses à ces questions se cachent dans les données, éclairant ainsi la manière dont ces espaces contribuent à la vie de la cité niçoise et de sa périphérie.

Grâce en partie à l’analyse de données GPS de plus de 5 000 applications mobiles grand public enrichies par nos algorithmes propriétaires et exécuté dans le strict respect du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), CitiProfile permet aux détaillants de cibler avec précision les emplacements clés. Cette méthode permet aussi de perfectionner leurs stratégies d’implantation en les adaptant de manières spécifiques au contexte local.

Le processus de cette étude repose sur une analyse approfondie des données géospatiales recensées dans la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Nous avons choisi d’étudier dix centres commerciaux et grands magasins situés à Nice et dans sa proche banlieue. Nous avons calculé sur un échantillon de 26 669 utilisateurs uniques (ID’s) et 519 741 géosignaux et sur une période de trois mois, allant de Novembre 2022 à Janvier 2023, pour analyser les flux de mobilité quotidienne de la métropole Azuréenne.

Géographie des centres commerciaux et grand magasin à Nice :

Notre analyse a mis en lumière la présence des 10 plus grands centres commerciaux et magasins présents dans la ville de Nice et sa proche banlieue. Parmi les sept qui sont localisées dans la ville de Nice, trois sont situés dans Nice Ouest, il s’agit de Nice Vallet, Nice Lingostière et Nice Saint-Isidore ; les quatre autres plus au centre et à l’est de la ville, il s’agit de Nice Etoile, Nice TNL, Nice Pont Michel et les galeries Lafayette Nice Masséna. Les trois centres restants sont Cap 3000 à Saint-Laurent-du-Var, Polygone Riviera à Cagnes-sur-Mer et Auchan Nice La Trinité à la Trinité. En analysant ce large panel, notre attention s’est naturellement tournée vers la localisation géographique, ainsi que la surface et le nombre de bâtiments commerciaux de ces zones.

La superficie de ces centres commerciaux varie considérablement, si les plus petites comme Nice Pont Michel et les Galeries Lafayette Nice Masséna font respectivement 0,7 et 0,4 hectares, les plus grandes zones sont Cap 3000 avec 13,5 hectares et Nice Lingostière avec 29,8 hectares. Cependant, la surface d’une zone peut être trompeuse, c’est pourquoi il est intéressant de se pencher sur la surface bâtie, celle des bâtiments commerciaux, pour avoir une meilleure représentation de l’espace. Une démarche volontairement sélective a été entreprise, excluant les parkings, aéroports et autres espaces non destinés au commerce dans ces vastes zones.

En moyenne, les zones commerciales perdent 31 % de leur superficie lorsque l’on regarde uniquement les bâtiments commerciaux. Les écarts varient grandement car si les Galeries Lafayette ne perdent aucun hectare, Nice Lingostière perd 65 % de sa surface de départ. L’ordre de grandeur reste similaire à celui de départ, mais Nice Valley passe de la 5e à la 3e place, Nice Saint Isidore qui était 3e passe en 4e position, et Nice Polygone Riviera prend la 5e place.

Notre analyse nous a également permis de quantifier le nombre d’habitants résidant à moins d’un km de chaque centre commercial. Cette information clé permet d’éclairer de manière précise et dynamique la manière dont ces précieux espaces commerciaux sont intégrés dans la vie quotidienne de la population locale.

En France, il est courant de constater que la taille des centres commerciaux est souvent inversement proportionnelle à la proximité des habitants. En effet, les plus grands centres, souvent construits en périphérie urbaine, sont conçus pour une accessibilité optimale en voiture. Cette configuration s’explique par plusieurs facteurs, dont le coût plus abordable des terrains en périphérie par rapport au centre-ville, ce qui les rend plus attrayants pour les investisseurs.

Ainsi, Cap 3000 et Nice Lingostière, les deux centres commerciaux les plus grands, ne possèdent respectivement que 5 213 et 1 152 résidents à moins d’un km. Cette configuration s’explique par l’emplacement des plus grands centres commerciaux de la métropole à l’ouest, le long des rives du fleuve Var et dans les communes avoisinantes. La raison en est la réduction des coûts de construction par rapport au centre-ville et la disponibilité d’un espace plus vaste.

L’équilibre entre densité urbaine et lieu de commerce est délicatement articulé à Nice, face à ces données démographiques et urbanistiques que nous qualifions de « statiques », nous mettons à disposition de notre analyse un échantillon de 26 669 utilisateurs uniques (ID’s), pour explorer comment les centres commerciaux influencent la vie quotidienne, le tourisme et le commerce dans le département.

Les centres commerciaux de l’Ouest plus fréquentés que ceux du centre-ville et de l’Est :

Une fois les lieux de commerce soigneusement identifiés, l’intégration des traces GPS apporte un éclairage sur les mouvements des individus, permettant ainsi de distinguer les lieux générant le plus de trafic. Afin d’obtenir une visualisation plus précise des flux, nous avons comptabilisé les IDs recensés dans ces zones.

Lorsque l’on s’intéresse à la répartition de la part du trafic dans les bâtiments des centres commerciaux, l’analyse de plus de 26 669 ID’s sur trois mois révèle que c’est Cap 3000 qui arrive en première position avec 19,05 % du total, suivi de Nice Lingostière avec 16,5 % et Polygone Riviera avec 16,44 %. Il est alors intéressant de constater que ce sont les centres situés à l’Ouest de Nice, généralement les plus grands en taille et situés dans zones moins densément peuplés que les quartiers du centre.

Ainsi, CitiProfile permet aux détaillants d’identifier les emplacements les plus prometteurs pour leurs activités en analysant les données de localisation. Ils peuvent ainsi choisir le site stratégique en fonction des comportements de déplacement de la clientèle, de la proximité d’autres enseignes clés et de la densité de population.

Fréquentation décryptée : Les centres commerciaux et grands magasins les plus attractifs de la Métropole Nice Cote d’Azur

  1. Cap 3000: 1er centre commercial de la métropole en termes de flux, Cap 3000 a connu plusieurs extensions depuis son inauguration en 1969. Le centre est doté d’une centaine de boutiques, dont les célèbres Galeries Lafayette, ainsi que de nombreux restaurants.
  2. Nice Lingostière : 2e centre commercial de la métropole en termes de flux, Nice Lingostière accueil ses clients sur une grande surface commerciale composée d’une galerie commerciale de 50 boutiques et d’un hypermarché Carrefour, d’un forum avec multiplexe de cinéma et d’un bâtiment regroupant des enseignes de bricolage et de décoration.
  3. Polygone Riviera:  3e centre commercial de la métropole en termes de flux, Polygone Riviera a ouvert en octobre 2015, il regroupe en un même lieu shopping mode et premium, art contemporain et loisirs. Près de 150 boutiques (dont un grand magasin Printemps), de nombreux restaurants, un cinéma de 10 salles, et un casino.
  4. Nice Etoile: 4e centre commercial de la métropole en termes de flux, Nice Etoile est un centre commercial emblématique de Nice, situé en plein centre-ville, le Centre Commercial Nice Étoile propose une centaine de boutiques, 10 restaurants et un cinéma Pathé de 7 salles.
  5. Nice TNL : 5e centre commercial de la métropole en termes de flux, Nice TNL est situé dans le quartier de Riquier, près du Palais des Expositions de Nice. Il est composé de 60 commerces en tous genres (mode, beauté, santé, loisirs, services, restauration, …) et d’un hypermarché Carrefour.

Une fréquentation croissante qui culmine le samedi à 16h :

L’analyse des 519 741 géosignaux présents dans les bâtiments des centres commerciaux de la métropole de Nice, recensés sur trois mois, permet de proposer une synthèse approfondie des tendances observées pour comprendre la fréquentation. Nous avons donc constitué une cartographie temporelle dynamique quotidienne, jour par jour, dans la semaine mais aussi heure par heure dans la journée. Il est important de rappeler que les trois mois que nous possédons sont novembre, décembre et janvier, des mois d’hivers durant lesquels la météo et les températures ont un impact sur le nombre de visiteurs dans les centres, mais aussi sur les horaires des visites.

Les résultats d’étude sur le découpage par jour montrent globalement les mêmes proportions tous les jours de la semaine (entre 14 et 16 % du total recensé), sauf le week-end avec un pic le samedi avec 20 % des visites puis une baisse importante le dimanche avec seulement 7 % du total.

Les différents centres commerciaux sont fermés la nuit, mais possèdent des horaires d’ouverture et de fermeture différents, c’est pourquoi nous avons décidés d’analyser la fréquentions larges, entre 7h et 23h. La courbe de fréquentions connait une croissance importante entre 7h et 12h, puis diminue très légèrement jusqu’à 14h pour remonter jusqu’à 16h et atteindre un pic. Enfin elle diminue rapidement en fin d’après-midi et en début de soirée.

Un plus grand nombre de visiteurs issus de la métropole plutôt que de la commune de Nice :

Cette connaissance détaillée des préférences locales offre un avantage compétitif crucial aux acteurs souhaitant s’implanter, soucieux de maximiser leur visibilité et leur attrait au sein de cette diversité d’audiences, mais également aux acteurs publics et privés ayant des politiques d’aménagement du territoire.

Ces centres commerciaux, par leur emplacement et leurs atouts distincts, captent différentes catégories de clientèle, allant du résident local au touriste étranger. Cette connaissance détaillée des préférences locales offre un avantage compétitif crucial aux acteurs souhaitant s’implanter, soucieux de maximiser leur visibilité et leur attrait au sein de cette diversité d’audiences, mais également aux acteurs publics et privés ayant des politiques d’aménagement du territoire. Ici, nous présenterons donc l’analyse de la ville, du département, de la région et du pays d’origine des visiteurs de ces centres. Sur les 26 669 IDs étudiés, nous avons pu calculer l’origine de 25 809 d’entre eux.

L’analyse des origines géographiques des visiteurs de ces centres révèle que moins de la moitié de ces deniers sont originaires de la commune de Nice (39 %), mais que plus des trois quarts viennent du département (81 %). Parmi les usagers qui ne sont pas originaires de la commune de Nice (39 % du total), 8 % sont originaires de Cagnes-sur-Mer, 7 % Saint Laurent du Var, 6 % d’Antibes, trois villes qui font partie de la métropole Nice Côte d’Azur, puis 4% sont originaires de Cannes et 3 % de Villeneuve-Loubet, deux communes du département. Enfin, l’analyse permet de démontrer que dans les centres commerciaux, 60 origines nationales distinctes sont recensées parmi les usagers. Parmi les usagers qui ne sont pas originaires de France (6 % du total), 44 % sont originaires d’Italie, 10 % de Monaco, 10 % de Grande-Bretagne, 7 % des Pays-Bas et 6 % d’Espagne.

Pour agrémenter cette étude, nous avons également décidé d’analyser séparément l’origine des visiteurs de deux centres commerciaux : Cap 3000 et Nice Etoile.

L’analyse comparée des origines géographiques des visiteurs dans les deux centres commerciaux révèle un certain nombre de différences. A Nice Etoile, la proportion de visiteurs originaires de la commune de Nice est deux fois supérieure en proportion par rapport celle de Cap 3000. En parallèle, à Cap 3000, on comptabilise en proportion deux fois plus de visiteurs issus de Saint-Laurent-du-Var qu’à Nice Etoile. Comptablement, 74 % des visiteurs de Cap 3000 et 87 % des visiteurs de Nice Etoile sont originaires du département des Alpes Maritimes.

Cette analyse démontre donc que la fréquentation des zones d’activités commerciale est principalement locale et départementale, et dans une très faible mesure régionale ou nationale. Cependant, les grands centres commerciaux situés en périphérie, comme Cap 3000, attirent davantage de visiteurs issus d’origines plus lointaines que les petits centres situés en centre-ville, comme Nice Etoile, qui attirent davantage de visiteurs locaux.

CitiProfile dans l’aide à la décision :

CitiProfile offre une perspective essentielle pour les collectivités locales et les développeurs immobiliers en matière d’aménagement des infrastructures dans les centres commerciaux. Nos données aident à concevoir des plans d’aménagement intelligents, à favoriser la durabilité environnementale, et à promouvoir un développement urbain équilibré. Nous révolutionnons l’analyse de marché en utilisant des données GPS pour identifier les zones à fort impact trafic. Pour les entreprises, notre outil innovant optimise la visibilité et l’efficacité de leurs stratégies promotionnelles en comprenant les mouvements des consommateurs et en ciblant les groupes influents.

CitiProfile fournit également des données en temps réel pour rester en phase avec les tendances actuelles, favorisant des décisions éclairées. Nous sommes prêts à collaborer avec d’autres acteurs locaux et à personnaliser nos services pour répondre à vos besoins spécifiques. En somme, CitiProfile apporte un outil puissant pour la prise de décision en matière d’urbanisme, de commerce, de tourisme et de sécurité, contribuant ainsi à façonner la ville de demain en harmonie avec les besoins et les attentes de ses habitants.

CitiProfile est spécialisée dans l’analyse des flux de visiteurs et facilite à ce titre les prises de décision en matière de gestion des flux commerciaux.

À votre service pour analyser la démographie et les flux de visiteurs sur vos territoires !

Esprit Gibassier

Besoin de nos services ?